Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeveuxgrandir

  • Hypnose, une solution à bien des maux... avec des mots

    Je viens de découvrir les bienfaits de l'hypnose. C'est bluffant ! Cela dit, il n'est pas facile de trouver un vrai et bon praticien. L'hypnose thérapeutique n'a rien à voir avec l'hypnose de spectacle ou de rue.

    Les vrais praticiens ont fait un long parcours pour traiter diverses pathologies telles la dépression, les peurs et phobies, deuil en tous genres ou traumatismes que la vie a laissé sur son chemin, dans nos cerveaux. Les travaux de Milton Erickson sont une référence. Cela dit devenir un maître en hypnose Ericksonienne n'est pas l'apanage de tout en chacun. J'ai voulu me pencher sur le sujet. C'est pas donné à tout le monde de savoir explorer les méandres des cerveaux. Si vous avez envie d'en savoir plus vous pouvez aller voir les vidéos sur ce site. Ce professionnel sait de quoi il parle.

  • Femmes, je vous aime !

    Elle aime avancer,
    A l’aube, le soleil hésitant,
    l’âme hirsute, sûre,
    En quête de son être. 


    Françoise, révèle ainsi,
    Sa naissance, l’eau
    huilée pour reflet,
    Le ciel pour manteau.


    D’un pas souple,
    l’humeur heureuse,
    Son lac, fait Un,
    Dans son coeur de fer.


    l’Aimer, oui,… sans fin,
    Un combat, car elle vibre,
    A l’énergie quantique,
    Du soleil, oui,… sans fin.

  • Sauver la France ! Et si nous essayions...

    Les débats pullulent sur les réformes à faire... sempiternelle ritournelle, me direz-vous... chaque jour, journalistes et politologues égrènent leurs arguments, sans que rien ne change vraiment... le chômage est insupportable, la dette intenable, les départs des jeunes et des retraités à l'étranger démesurés... les chiffres sont là, les courbes s'évertuent à nager dans le rouge, et... le Président s'en va de commémorations en commémorations... les ministres se barrent... les éjaculations médiatiques sont légion, à la radio, à la télé pour discuter de la paille dans l'oeil... Alors, comme dit la chanson "et, maintenant... que faire ?"... Va falloir donner de beaux coups de pied au c... à toute cette élite du savoir qui ne fait rien !

  • la France s'enliserait-elle... qui va gagner la course ?

    Ariane, ça vous parle... le fil, certes... je vous parle de la fusée européenne... pilotée par Arianespace... oui, l'espace... le fil avec l'espace... depuis 1979. Ariane 5, 57 lancements réussis depuis 2002.

    L'espace, un espace de vie. Du cosmos résonnent des technologies essentielles à notre vie, à la vie sur Terre. Téléphonie, sécurité, images météo, pilotage des production agricoles, surveillance des mers, de forêts... Après les Américains, les Russes, nombre de pays tentent de profiter de sa puissance. Inde, Chine, Norvège, etc.

    Arianespace représente notre fer de lance. La France, relayée par  l'Europe, c'est près de 50 ans d'efforts et d'investissements dans l'espace depuis Castor et Pollux (satellite D5A). Et voilà que Montebourg délègue à sa tête un énarque (encore un), un politicien,- Stéphane Israël, son ex directeur de cabinet - sans aucune expérience de création d'entreprise, un faux entrepreneur, une contrefaçon !

    Alors que la guerre économique de l'espace est lancée... de vrais entrepreneurs, bourrés d'expérience se lancent sur ce créneau d'avenir. Exemple : nouvel acteur avec le lanceur Falcon 9, la société Space X, dirigée par Elon Musk. Un vrai entrepreneur, (Elon Musk, né le 28 juin 1971 à Pretoria, est un entrepreneur connu pour être le cofondateur de Paypal et Tesla Motors. Il est aussi à l'initiative du projet Hyperloop). Un créateur d'entreprise, qui s'est lancé dans l'aventure spatiale, alors qu'il avait 30 ans. En douze ans, il vient taquiner Ariane 5 sur son terrain, il vient de réussir le lancement de satellite géostationnaire, en étant aussi performant et moins cher. Qui va gagner la course à l'espace ?

  • La Hollandie, territoire d'humanisme...non, je veux dire d'humanité !

    Les Européens nous envient notre beau pays. Notre baguette, nos croissants chauds... Nos plages de sable fin... Notre sens aigu des droits de l'Homme, notre République bi-centenaire.

    Egalité, fraternité, ... liberté ! La France travaille... quand il n'y pas de grève disent les uns, les services publics sont peu productifs en France, disent les autres...

    Mais... la retraite des Français ! Qui en parle... ça ne va pas tarder : le COR (organisme qui conseille le gouvernement - cela s'appelle le Conseil d'orientation des retraites !!!! il oriente les retraites...) semble s'indigner ! Il reste bouche béé devant 37 milliards de trou... trou comblé par des cotisations FICTIVES... Oui, c'est l'Euro-fiction ! Après l'Euro-bond, en Hollandie, on parle d'euros fictifs....

    En clair, Le COR insinue que la retraite est à deux vitesses... OUI, voire plus ! notez qu'être fonctionnaire est un métier pénible ! D'ailleurs l'ouvrier de chantier le croit... C'est ainsi que le COR découvre que le retraité ex-fonctionnaire Français a besoin d'être soutenu... par le contribuable... ce qui fait qu'un salarié privé (l'artisan, le professionnel libéral...) paie pour sa contribution personnelle et..., grâce à ses impôts de toutes sortes (revenu, CSG, TVA...), pour celle d'un fonctionnaire... à l'aide des cotisations dites fictives... oui, c'est ce que l'on appelle avoir l'esprit républicain et le sens de la solidarité... la double peine... belle preuve d'humanisme ! Pour lui, le privé, cela ne doit pas être pénible... il gagne beaucoup trop... dit le Président, qui lui parle de justice...

    En effet, le fonctionnaire peu prévoyant (Ah ! M. de La Fontaine, réveillez-vous, saperlipopette) ne cotise pas assez pour recevoir une retraite bien méritée et bien grasse... en effet, pour lui, elle est calculée que sur les 6 derniers mois (25 ans dans le régime privé) - cherchez l'égalité... c'est pour cela qu'il manque 37 milliards dans la caisse de retraites des fonctionnaires... Oui, comme, c'est pénible, il part plus tôt ! Alors il cotise moins longtemps que dans le privé... Alors si vous rencontrez un fonctionnaire, demandez lui de faire un petit effort, juste un petit eff... désolé, j'en peux plus...